Comment ne jamais être empathique

quote-Maya-Angelou-i-think-we-all-have-empathy-we-244075Scénario typique en voiture: une petite fille qui se met à pleurer parce que quelque chose la serre, elle a mal. Nous nous retournons pour voir ce qui se passe…Son frère aîné lui dit  d’abord très gentiment « c’est rien ». Mais elle continue à pleurer de plus en plus fort.

Je me retourne complètement et je commence à lui caresser la jambe en lui disant que ça va aller, que je comprends qu’elle n’est pas bien  mais que nous arrivons bientôt…et son frère se met à crier : « non, elle n’a rien, je t’assure qu’elle n’a rien ! »

Alors son père se retourne et lui dit sur un ton fâché : «allons, tu ne peux pas dire cela à quelqu’un qui te dit avoir mal ! » Et là, le gamin se raidit et se met à crier que,  «non, elle n’a rien ! »… puis éclate en sanglots.

Moment de crise dans la voiture…Et là , le déclic …Nous prenons conscience que notre fils est en fait en train de souffrir pour sa sœur , qu’il ne veut pas qu’elle ait mal, et qu’il ne souhaite qu’une seule chose , c’est qu’elle s’arrête de pleurer. Je fais une tentative pour calmer la situation : je me tourne vers lui et, m’adressant doucement à lui et à son père, je dis que « de toute évidence, ce qu’il désire c’est qu’elle ne souffre pas et c’est pour cette raison qu’il dit cela, n’est ce pas mon chéri ? »

Le calme revient dans la voiture, c’est presque magique..

Cette magie, c’est l’empathie utilisée pour cette crise en famille dans la voiture.

Et si l’empathie est tellement à la mode, c’est peut-être parce qu’elle est devenue plus indispensable qu’autrefois. Et c’est justement pour cette raison qu’il me paraît fondamental que vous sachiez tout ce qu’il faut continuer à faire si vous souhaitez ne jamais devenir empathique :

  • dire à un enfant ou un adulte que ce n’est rien quand il tombe et se fait mal ou quand il souffre
  • ne pas respecter le point de vue de l’autre ni avoir de la compassion
  • ne pas demander à quelqu’un comment il va quand justement on sait qu’il ne va pas bien
  • ne parler que de soi, de soi et encore de soi
  • chercher à se justifier ou à se défendre quand l’autre personne n’est pas bien à cause de nous
  • se moquer des sentiments de quelqu’un ou tout simplement ne pas en tenir compte.
  • affirmer que tout va s‘arranger sans vraiment savoir ce qu’il en est
  • ne pas essayer de comprendre le point de vue de l’autre, seulement mettre en relief les points de désaccord, et s’opposer à son point de vue jusqu’au dénigrement.
  • ne pas mettre de mots sur les émotions ou sur les besoins qu’une personne peut parfois vous montrer sous une forme negative.

L’empathie, c’est pour moi le chemin de la liberté, qui vous débarrasse des émotions négatives ou tout au moins vous aide à les gérer, et surtout qui vous permet de communiquer sans malentendus avec en plus la possibilité de valoriser l’autre.

L’empathie, ce n’est pas être d’accord, c’est montrer à l’autre que nous nous mettons à sa place, même si parfois nous ne sommes pas d’accord.

Et toi, pratiques-tu l’empathie?

Free yourself