Enfants libres : 5 clefs pour que le ciel soit leur seule limite

Childs limit elisaPour ceux qui vivent à Madrid, cette campagne vous est certainement familière .En vérité je n’y avais pas prêté attention et puis un jour, je l’ai vraiment bien regardée : le garçon est destiné à devenir astronaute et la fille médecin.

campaña madrid

A priori, c’est bien, des postes de haut niveau, ce qui renforce l’idée qu’il faut privilégier l’éducation dans la vie. Mais si on réfléchit un petit peu, on peut s’interroger : « pourquoi pas l’inverse ? » …En d’autres termes, pourquoi le garçon va t’il pouvoir toucher la lune et pas la fille qu’on assigne à une fonction de soignante à connotation féminine. Cette campagne à première vue très positive risque de perdre beaucoup de son impact  à ne pas prendre en compte les limites implicites qu’elle impose de façon inconsciente. Je parle des limites liées au genre que nous transmettons en tant que père ou mère.

Quels sont les défis que nous devons affronter pour aider au développement de nos enfants ?

Par quels moyens peut on les éduquer à trouver leur propre chemin ?

Je pense qu’il y a essentiellement 5 obstacles à dépasser :

  • Nos propres limites que nous projetons sur nos enfants

 C’est clair que si nous projetons nos limites, nous risquons fort d’induire chez eux des limites qui ne sont pas les leurs. S’affranchir de ses propres craintes en tant que père ou mère, c’est une des clés pour libérer nos enfants d’un carcan éducatif. cf mon article sur mon rôle en tant que femme.

  1. Nos centres d’intérêt ne sont pas forcément ceux de nos enfants

C’est important de transmettre et de partager nos passions. Mais sommes-nous ouverts à ceux qui ne les partagent pas ?

  1. L’erreur est un passage nécessaire pour parvenir à faire les bons choix

Il faut les laisser découvrir, tâtonner, et tirer des leçons de leurs erreurs. A vouloir les protéger trop, on leur retire la capacité à analyser et à élaborer leurs propres conclusions.

  1. Encourager leur libre arbitre plutôt que de les forcer à obéir

Parler, parler, questionner, encore et encore … l’un des défis majeurs est de ne pas leur apporter les réponses toutes faites et surtout de les associer aux prises de decisions.

  1. Respecter leur liberté intérieure : respecter leur rythme, encourager le silence, le jeu libre, respecter les étapes de leur enfance sans surcharger leurs sens.

Catherine L’Ecuyer explique cela de façon remarquable dans son livre « Educar en el asombro »

Et cette vidéo nous montre bien que très souvent ce sont nous les parents qui limitons nos enfants : un bébé en couches qui fait de l’escalade, que dirions nous ?

Bébé escalade

 Et vous, que faîtes vous pour ne pas restreindre vos enfants et pour les pousser dans leur développement ?

Free yourself