Ma chère, vous etes une pro du changement sans le savoir!

Woman Champions of changeLe changement, c’est la vie et la vie, c’est le changement. Et j’ai une conviction : sans vouloir offenser les hommes, je pense que, les femmes, sommes des championnes du changement sans même le savoir !

Asseyez-vous, prenez un café et réfléchissez : avez-vous déjà compté le nombre de changements effectués au fil des jours et aux transformations vécues depuis votre naissance ?Nous en effectuons tous les jours sans même nous en rendre compte. C’est d’en prendre conscience qui permet de renforcer l’estime de soi.

Mais qu’est ce qui fait de nous, de vous, des championnes du changement ?

  1. Notre corps, c’est du changement : bien sûr, grandir c’est changer, mais chez la femme, le cycle de l’appareil de reproduction est un facteur de changement important qui revient chaque mois, et qui occasionne souvent de l’inconfort avec le sentiment pénible d’échapper à notre volonté. Ce changement se vit de l’intérieur et revient régulièrement. Quant à la grossesse, c’est un véritable bouleversement hormonal, une épreuve physique et psychologique dont, autant que je sache, aucune femme ne sort tout à fait indemne. Chacune surmonte, à son rythme, avec des hauts et des bas, mais finit toujours par aller de l’avant. Là, vraiment, nous sommes des championnes !
  2. Elever, c’est changer. Elever un enfant, c’est toute une aventure. Déjà la grossesse, c’est 9 mois de changements permanents. Puis, du matin au soir, nous sommes face à un bébé qui dépend totalement de nous. Au fil de sa croissance, il s’agit de s’adapter en permanence à ses besoins, ses émotions et ses nouvelles compétences.
  3. Nos émotions nous donnent la clé du changement. Nous voulons changer comme si de rien n’était. Mais non ! Changer, c’est vivre ; changer, c’est ressentir des émotions, ne pas les fuir, simplement accepter que ce qui nous arrive produit de l’émotion et qu’il faut s’y confronter pour s’adapter ou non au changement. Encore une fois, cela dépend de nous, et la bonne nouvelle, c’est que, de façon générale, les femmes sont plutôt bien en phase avec leurs émotions par notre éducation ou de naissance, une chose est sure nous avons souvent beaucoup d’émotions. La clé du succès c’est de faire la part de ses émotions pour mieux appréhender le rationnel, et cela, c’est notre point fort !
  4. C’est à vous de penser le changement à la maison, même si c’est de façon insidieuse, et c’est vous l’instigatrice. Qui initie les transformations à la maison ? les changements dans l’ambiance familiale ? Qui se projette dans l’avenir et organise des plans d’action ? Sans vouloir généraliser, force est de constater que ces missions incombent le plus souvent aux femmes, même si elles œuvrent dans l’ombre … Tant d’initiatives dans le monde concernant l’éducation et la lutte contre la pauvreté sont le fait de femmes !

 Alors regardez vous en face, redressez vous et considérez avec plaisir les changements que vous avez déjà réalisés ce matin !

 

Free yourself