Soyez la première à choisir votre chaise : 5 astuces pour vous imposer au travail

Take the chairVous avez l’impression d’être invisible dans votre emploi ? Vous en avez assez qu’on vous pique vos idées ? Vous avez l’impression qu’on ne vous prend pas au sérieux ? Et vous en éprouvez de la frustration ?

Voici 5 conseils à suivre si vous voulez avoir plus d’impact et prendre la place que vous méritez dans votre cadre professionnel

  1. Etre la première à choisir sa chaise

Quand j’ai commencé à travailler , je me souviens que j’étais intimidée, je laissais les autres choisir leur place assise pour repérer où j’allais pouvoir m’asseoir. A force de ne pas vouloir déranger, de vouloir paraître quelqu’un de « bien élevé » , je me retrouvais souvent la dernière. Il faut être respectueux , bien sûr,  mais le fait d’être une femme ne doit pas nous faire hésiter à prendre et sans complexe la place qui nous convient

  1. Prenez en considération les autres , mais de façon raisonnable

Faites bien attention si vous êtes du genre direct pour exprimer vos idées-surtout si elles vont à l’encontre de la majorité- de bien tenir compte des autres, suffisamment pour qu’ils se sentent valorisés, mais sans pour autant y perdre votre point de vue. Soyez à la fois sure de vous et empathique.

3. A chaque réunion , efforcez vous de poser au moins une question.

On nous apprend à rester discret , et ceci ne s’applique pas seulement aux femmes , c’est ancré dans notre éducation. Je me souviens encore de mon premier cours magistral de droit en Allemagne et de mon étonnement devant ces étudiants allemands capables de prendre la parole devant 200 étudiants pour questionner le professeur. Je n’avais jamais vu cela en fac en France. Poser des questions , c’est montrer qu’on s’intéresse , c’est obtenir des informations  et c’est avoir de l’ impact par une approche personnelle.

4. Sachez « vous vendre ».

Certaines femmes sont convaincues que de « se vendre » est dégradant. Dès l’instant où nous comprenons qu’on ne peut rien vendre tant qu’on ne sait pas ce qu’on a à offrir, notre vie change du tout au tout.

Ce n’est pas parce qu’on fait bien son travail qu’on a la garantie du succès. J’entends trop souvent des femmes dire que c’est leur travail qui sera récompensé.

5. Créez votre réseau d’alliés

Ne dépendez jamais seulement de votre patron. Echangez avec d’autres personnes qui ont aussi des postes à responsabilité pour qu’elles apprécient la qualité de votre travail.

Faites en sorte d’être repéré en interne comme à l’extérieur de l’entreprise . N’hésitez pas à expliquer en quoi consiste exactement votre travail et aussi à demander aux personnes quels sont leurs objectifs pour voir s’il y a une complémentarité avec les vôtres.

 En fin de compte , c’est à vous de pousser les portes pour atteindre votre réussite personnelle !

 

 

Free yourself